La sécurité alimentaire

Afin de garantir la sécurité alimentaire, le secteur norvégien des produits de la mer est strictement contrôlé par de nombreux organismes. Les programmes de surveillance du gouvernement norvégien confirment que la consommation de saumon d'élevage est tout à fait sûre.

Usine de transformation du saumon.
Les programmes de surveillance du gouvernement norvégien confirment que la consommation de saumon d'élevage est tout à fait sûre. Photo: Norsk sjømatråd

Les autorités norvégiennes responsables de l'alimentation sont chargées d'assurer la sécurité alimentaire des produits de la mer. Diverses réglementations s'appliquent tout au long de la chaîne de production, des fjords à l'assiette. Il incombe aux autorités d’élaborer les réglementations et de veiller à ce que l'Autorité norvégienne de sécurité alimentaire (NFSA) contrôle leur application. Dans le même temps, les aquaculteurs sont eux-mêmes responsables de la sûreté et de la qualité de leurs produits.

Les systèmes de surveillance des autorités norvégiennes

Le ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Pêche, le ministère de la Santé et des services de soins, ainsi que le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation assument ensemble la responsabilité des politiques alimentaires norvégiennes.

Le ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Pêche et le ministère de la Santé et des services de soins sont conjointement responsables de la sécurité alimentaire des produits de la mer.

l'Autorité norvégienne de sécurité alimentaire (NFSA) est l'autorité centrale de régulation pour les produits de la mer en Norvège. La NFSA assure également un rôle de conseil auprès du ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Pêche, du ministère de la Santé et des services de soins et du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

La NFSA

La NFSA contrôle la sécurité alimentaire des produits de la mer et le bien-être et la santé des animaux. Elle est responsable de l'élaboration, du contrôle et de la gestion des réglementations, ainsi que de la supervision et du suivi des risques tout au long de la chaîne de production, des fjords à l'assiette. Par ailleurs, la NFSA est impliquée dans l'exportation des produits de la mer et dans le dialogue avec les autorités des autres pays. Elle est chargée de l'approbation et de l'enregistrement des entreprises de produits de la mer, y compris des fabricants d'aliments pour poisson, des abattoirs et des usines de transformation du poisson. Les responsabilités de la NFSA dans le secteur privé englobent la supervision et le contrôle de l'hygiène, des réfrigérateurs et des congélateurs, de l'eau et de la glace, du nettoyage et de l'élimination des déchets, ainsi que de la lutte contre les ravageurs. La NFSA supervise les systèmes d'audit internes des entreprises et effectue des contrôles aléatoires sur l'ensemble de la production, avec des inspections et des analyses d'échantillons. Enfin, la NFSA est également chargée du programme national de surveillance pour la sécurité alimentaire des produits de la mer.

Concernant les informations scientifiques, les autorités norvégiennes font appel à divers organismes professionnels indépendants :

  • Le Comité Scientifique norvégien pour la Sécurité Alimentaire (VKM)
  • NIFES
  • L'Institut vétérinaire de Norvège

Le Comité Scientifique norvégien pour la Sécurité Alimentaire (VKM)

Le VKM conduit des évaluations de risques indépendantes pour le compte de certaines institutions, dont la NFSA, sur tous les facteurs susceptibles d’affecter directement ou indirectement la sécurité alimentaire, et ce tout au long de la chaîne alimentaire. Le VKM est indépendant de la NFSA.

NIFES

L'Institut norvégien de recherche sur la nutrition et les produits de la mer (NIFES) est un centre de recherche géré par le ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Pêche. Le NIFES travaille en toute indépendance sur tous les sujets de recherche.

Il mène des recherches sur des sujets aussi variés que la nutrition des poissons, la consommation de poisson, ou les effets des produits de la mer sur la santé. Dans le but de promouvoir des produits de la mer sûrs et sains, le NIFES donne des conseils au gouvernement et aux institutions publiques, ainsi qu'aux professionnels du secteur. Le NIFES gère un programme visant à approfondir les connaissances sur les contaminants organiques et inorganiques, les additifs, les médicaments pour poisson et autres animaux d'aquaculture, les micro-organismes et les parasites des poissons et des produits de la mer.

En plus de ces recherches, le NIFES conduit des audits pour la NFSA. Il analyse par exemple les contaminants et les médicaments légaux et illégaux trouvés dans les poissons d'élevage de Norvège.

L'Institut vétérinaire de Norvège

L'Institut vétérinaire de Norvège est un centre de recherche biomédicale dédié à la santé animale, la santé du poisson et la sécurité alimentaire. Ses missions principales sont la recherche et la transmission de documentation pédagogique aux autorités norvégiennes.

L'Institut vétérinaire est la principale source d'information pour le gouvernement en matière de prévention, dépistage et traitement des maladies infectieuses graves affectant les poissons et les autres animaux, y compris pour les maladies transmissibles à l'homme (zoonoses). L'Institut vétérinaire s'efforce également de réduire les quantités de substances indésirables et de biotoxines présentes dans la chaîne alimentaire.

Les autorités gouvernementales de surveillance

Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation (LMD) : responsable des politiques alimentaires norvégiennes, en lien avec le ministère de la Santé et des services de soins et le ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Pêche

Le ministère de la Santé et des services de soins (HOD) : responsable de la sûreté des produits de la mer, en lien avec le ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Pêche

Le ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Pêche (NFD) : responsable de la production alimentaire issue de la pêche et de l'aquaculture

Les autorités de surveillance gérées par les ministères

L'Autorité norvégienne de sécurité alimentaire : contrôle la sécurité alimentaire

L'Agence norvégienne pour l'environnement : surveille la pollution

L'Agence norvégienne des médicaments : approuve les médicaments

Les institutions indépendantes

Le NIFES : surveille les produits de la mer

L'Institut de recherche marine : supervise la mer et le littoral

Le Comité Scientifique norvégien pour la Sécurité Alimentaire (VKM) : mène des évaluations de risque indépendantes

L'Institut vétérinaire : surveille la santé des animaux, des poissons et la sécurité alimentaire

Liens utiles